testankana

Bienvenue sur mon blog

C’est la routine, quoi !

Classé dans : perso — 18 septembre, 2014 @ 11:12

Et voilà, le radio-réveil déclare la guerre, il est donc 6 heures du mat’ .

Et commence l’habituelle journée avec ces petites et grandes joies . Le speaker débite un flot de paroles que je ne capte pas trop bien, encore dans les brumes .

Tout en me rasant, j’écoute la voix impersonnelle qui parle du hold-up de la banque d’à côté, de la baisse du dollar, du bouchon sur 6 km à l’entrée de la ville, et de ce prisonnier qui courre toujours, assoiffé de sexe et de sang .

La routine, quoi !

Je prends la voiture, j’allume la radio où il est question du temps pluvieux et des caprices d’ Hollywood .

Je m’arrête et achète le journal pour un dollar . Les nouvelles sont fraîches et potables, tout ce qu’il faut pour me rassurer sur l’état du monde . Il parle d’un tremblement de terre au Japon, de la mort d’un casque bleu français en ex-Yougoslavie, d’un sportif haut niveau trouvé mort par overdose dans sa maison de campagne .

La routine, quoi !

Je fais au moins cinquante fois le tour du pâté de maison avant de dénicher un superbe trou susceptible de convenir pour garer la guimbarde . Comme il se doit, le bureau est vide . Dans le frigo, j’m'prends une canette de bière que j’ingurgite d’un trait pour me mettre les idées en place . Je m’installe dans le fauteuil et j’attends, pianote sur le bord du meuble et vois lentement les secondes s’écouler . Je prends le journal et le feuillette sans grande envie . Je le jette dans un coin de la pièce et allume la télé . Allez encore une série de fric et de sexe bien de chez nous, je zappe, je tombe sur les infos : trois meurtres ignobles à Downtown, un incendie dans la 5eme rue et toujours l’annonce sur l’évadé que recherche activement le F.B.I.

La routine, quoi !

Mon nom importe peu, je suis ce que je suis comme vous êtes ce que vous êtes . A la recherche de la vraie souffrance, du regard effrayé des gens, je me complais dans l’horreur, le sang, le sexe . J’aime le noir et le rouge .

Un corps de femme non identifié vient d’être découvert dans la cave d’un immeuble désaffecté, crucifié, elle est belle dans sa mort atroce . Le seul indice est la signature à l’encre rouge sur sa cuisse gauche .

C’est mon oeuvre, ma seule et unique oeuvre grand public, mais le monde l’ignore, à part toi ! lecteur ! sauf TOI ! méfie-toi, si tu parles .

C’est la routine, quoi !

D.Chris

 

( petit texte que j’ai retrouvé dans mes vieux papiers )

Alors qu’en pensez-vous ?

 

 

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Discutons!!!!! |
Jacob |
LE BLOG DE LIO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | novaterra
| petipiou1806
| VAUT MIEUX PREVENIR QUE PERIR